Projet de communauté agricole semi autonome.

Aller en bas

Projet de communauté agricole semi autonome.

Message  Tibo1987 le Ven 24 Jan - 17:41

Hello bonjour ola salut oyé,

je suis thibaud, j'ai 26 ans, j'ai fait des études d'agronomie, et de chimie plus récemment,
je désespère de cette vie de con de ce système qui n'améliore que le sort des riches et bousille la planète.

nouveauté de ces dernières années, le lavage de cerveau par les médias fonctionne tellement bien que les pauvres que nous sommes s'entretuent, tout est bon pour déclarer la guerre à son voisin dans la file d'attente d'un supermarché, sur la route, etc. etc. racisme, haine de l'autre, individualisme, en plus d'une sacré bétise véhiculée par les gens qui continuent d'y croire (téléréalité, séries TV etc. au secours le niveau) ; le modèle productiviste qui nous fait avaler de la merde en boite, nocive pour notre santé et l'environnement, tous les déchets générés par la consommation... de plus ce modèle détruit le climat et l'environnement, le pétrole, toutes les technologies centralisées sont une honte pour les futurs générations, L'uranium au Niger, le pétrole au Nigeria, les terres rares en Chine ou en Amérique du sud ... n'en jetez plus ...

(Notez que je ne suis pas contre toute technologie, mais plutot pour les technologies au service de l'homme, tant qu'elles constituent des outils conviviaux - lire Ivan Illitch)

Bon. Partant de ce constat un peu amer, que peut on faire ?

1) Lutter directement contre le système en place, action directe, avec de fortes chances de se faire attraper, museler, zigouiller voire un peu de tout ça à la fois
2) Vivre en dehors de ce système, donc subvenir à ses propres besoins qui sont
- se nourrir et accés à l'eau potable
- se loger
- se chauffer et se laver
- entretenir des relations sociales saines

Je choisis la deuxième option, ayant un gout très modéré pour les affrontements directs et la violence.

Je réfléchis pas mal à ça, j'ai écrit quelques pages à ce sujet, (éventuellement je mettrais mes pistes de réflexion ici)
je pense que tout doit reposer sur l'agriculture, la terre est la seule ressource valable en ce monde, (avec l'eau)
exploiter la terre avec des modes de culture efficaces et équilibrés d'un point de vue agronomique (ex: des animaux qui mangent du blé et du fourrage, produisent du terreau pour alimenter les terres, avec un certain équillibre à respecter) le terrain = du bois aussi, ressource énergétique la plus facile à sécuriser pour se chauffer, faire de l'eau chaude, cuisiner s'il n'y a pas de soleil, faire des matériaux de construction, des outils etc.

Une communauté agricole donc, une ferme, avec 50 % de maraichage (1 bonne moitié de serres pour l'hiver) 30 % d'animaux (volailles pour les oeufs et un peu de poulets de viande + quelques ovins / caprins pour le lait fromage et pourquoi pas 1 fois par an une bestiole à manger ?) la ferme fournit a ses habitants de quoi subvenir a leurs besoins de base.
Ouverture sur l'extérieur essentielle, quid d'une AMAP, faire les marchés avec les excédents (l'été surement), accueillir des gens en woofing, ferme pédagogique, des stages, des gens de passage ... ?
Construction d'un lieu mélant pièces communes pour la cuisine / salon / bricolage / lessives etc. et des petits cocons d'intimité. Pour cela, construction bioclimatique, autoconstruction bois/paille, éventuellement inspiration "earth home" ; chauffage poel de masse + eau sanitaire, économies d'énergies à tous les niveaux, Efficacité, sobriété.

Tout le monde ne doit pas nécessairement être à 100% sur la ferme ; je pense qu'il est bon qu'une partie des habitants continuent d'exercer une activité du système capitaliste (baah) à coté ; pour l'ouverture, pour aussi permettre aux habitants de "sortir de leur train train" et ne pas être tout le temps les uns sur les autres. Vivre ensemble, travailler ensemble, manger ensemble, soyons honnête, quand les temps sont difficile, ça peut partir en cacahuète. La ferme reste l'activité principale, mais les contribuants extérieurs y travailleront beaucoup moins que les autres, idéalement, hors période de bourre, pas du tout.
Travailler moins pour vivre plus reste l'une des bases de ce projet de vie.
Au sujet de l'argent, tous les revenus de l'exploitation et des gens qui exercent une activité en dehors sont mis en communs, et après paiement des charges etc. et mise de coté d'un petit pécule de sécurité, redivisé en part égale avec tous les habitants. De là, chacun peut faire ce qu'il veut de son petit pécule restant, on n'interdira à personne de vouloir posséder une chaine hifi de bonne qualité, un cheval, un élevage de furets, une voiture qui lui fait plaisir etc etc etc
Cf l'excellente BD la communauté.

Je ne pars pas de rien, actuellement en coloc, on vit à 5 dans une maison avec un grand potager, des poules, des cochons et des lapins, on roule à l'huile de friture récupérée, la chaudière tourne avec la partie la moins sympa de ce qu'on récupère, ya une voiture 100% électrique, compost, récup, briolage à fond, un peu de militantisme etc. je suis trèss branché agriculture "naturelle", énergies "propres" (panneaux solaires, éoliennes, biogaz) ; je souhaite passer à la vitesse supérieure.

Dans un premier temps, échanger des idées, ce que je fais déja avec un groupe d'ami sur Toulouse où on commence à réfléchir aux règles, nécessités, organisation etc. etc.

Au plaisir de vous lire.

Tibo1987
P'tit nouveau
P'tit nouveau

Messages : 2
Date d'inscription : 24/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour

Message  TOROSA le Dim 26 Jan - 23:07

Bonjour Tibo1987,
Un conseil, si tu que les gens te réponde n'écrit pas trop un roman ^^ Mes l'avantage est que tu nous décrit bien ta vision et tes projets. Nous sommes nombreux a vouloir se séparé du système actuelle et tu tes posé les bonnes questions notamment :

"- Je réfléchis pas mal à ça, j'ai écrit quelques pages à ce sujet, (éventuellement je mettrais mes pistes de réflexion ici) je pense que tout doit reposer sur l'agriculture, la terre est la seule ressource valable en ce monde, (avec l'eau)"

Je suis entièrement d'accord avec toi ainsi que :

"Tout le monde ne doit pas nécessairement être à 100% sur la ferme ; je pense qu'il est bon qu'une partie des habitants continuent d'exercer une activité du système capitaliste (baah) à coté"

Pour ma part mon projet a pour but de rassembler 20.000 euro pour commencer mon autarcie et/ou une BAD (Base Autonome Durable) aux pire des cas.

Bonsoir, TOROSA

TOROSA
Habitué
Habitué

Messages : 47
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de communauté agricole semi autonome.

Message  Kaenn le Lun 27 Jan - 12:02

Je me retrouve bien dans ce que tu dis et ce projet ressemble beaucoup a ce que Dreamfire proposer aussi, à la différence que tu as déjà des bases.

Tu dis que tu as une colloc, un grand potager, que tu vis de bricolage et recyclage et que tu souhaite passé au niveau supérieur. Mais quel est le niveau supérieur? Tu veux acquérir un terrain? Quelle taille? Quel endroit?

Il est possible que tu y es pas encore pensais alors le forum pourras surement t'aider à y réfléchir.

Je te conseil, comme a tout le monde le livre " Revivre à la campagne" de John Seymour. Dans ce livre tu trouvera beaucoup d'aide à la création d'une ferme durable et écologique.

N'hésite pas a nous tenir au courant de ton projet.

Kaenn
Promeneur
Promeneur

Messages : 16
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de communauté agricole semi autonome.

Message  Tibo1987 le Jeu 30 Jan - 14:12

Salut camarades,

le projet implique bien entendu de s'installer agriculteurs (à plusieurs), acheter les terres en commun, avec le support des "non agriculteurs",
une exploitation agricole quand elle sinstalle aquiere le droit de construire (dans certaines limites que je ne connais pas encore) de construire sur les terres pour l'exploitation et pour les habitants.

Je souhaite exploiter ça pour construire une habitation bois/paille, le nombre d'exploitants agricoles doit être défini en fonction des limites légales des permis de construire qu'on peut obtenir (surface / nombre de personnes à loger)

L'habitat léger est également à considérer, peut être aussi un mix des 2 (salles communes en dur + quelques pièces), et des yourtes / camions aménagés rajoutés autour ?

TOUT EST POSSIBLE !

Je manque de temps pour y réfléchir et j'ai eu pas mal de contacts via une annonce que j'ai sur terre de liens - (google pour ceux qui ne connaissent pas)


Je n'ai d'ailleurs pas tant de bases que ça,

j'ai un diplome d'ingénieur agro (ce qui permet de s'installer agriculteur - en tous cas d'en faire la demande), qq notions de jardinage et bricolage ... c pas bézef ; par contre j'ai pas mal de motivation.

Taille du terrain, on considère qu'il faut 1 ha par personne pour vivre (se nourrir), tout inclu ; On pourrait aller un peu au dela si on considère qu'il faut du bois aussi pour se chauffer / construire etc. Une base de 1 à 2 ha par personne me semble un bon début,
Endroit... très difficile, il y a plusieurs options, un foncier plus cher prés d'une grande ville avec l'assurance pour les non agriculteurs de trouver du boulot et faire vivre le projet (surtout au début où ça va galérer), ou un foncier près d'une ville de taille moyenne, a prix correct mais pas donné, avec pas tous les types de job dispo et pas trop facile à trouver... Ou encore loin de tout, ce qui impliquerait des trajets importants pour les "salariés". A priori je partirai bien sur l'option 1 ou 2 voire un mix des 2, un truc à mi chemin entre Revel et Toulouse ? je ne sais pas trop ; à voir à réfléchir, le lieu est un paramètre HYPER IMPORTANT !

*TOROSA: qu'est ce qu'une base autonome durable ? tu peux décrire ou me mettre un lien ?

* de mon coté je dispose de 30 000 e de petites économies, peut être un peu plus car j'ai qq instruments de valeur et une voiture en trop qui vaut quelques sous ; je vis avec rien en ce moment, donc je mets pas mal de coté, d'ici la fin de mon contrat actuel + une période de chomage je devrais pouvoir disposer de 40 000 e à investir, il y a de nombreux prérequis, récupérer des matériaux, du bois de chauffage, de l'huile carburant, des graines, peut être des animaux, profiter de la ville pour amasser les nécessaires a l installation, des outils, fouiner sur leboncoin, acheter des trucs d'occaze, peut être un petit tracteur..

Je vous tiens bien entendu au courant,
A+

Tibo1987
P'tit nouveau
P'tit nouveau

Messages : 2
Date d'inscription : 24/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de communauté agricole semi autonome.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum