Noix d'arec (noix de bétel)

Aller en bas

Noix d'arec (noix de bétel)

Message  ASheS le Mer 1 Oct - 3:24

La noix d’arec, improprement appelée noix de bétel, est le fruit du palmier à bétel Areca catechu. Elle est consommée dans de nombreux pays d’Asie sous forme d'une préparation à mâcher appelée bétel.

Pharmacologie
Les principes actifs contenus dans ce fruit appartiennent à la famille des alcaloïdes.
Les plus importants sont l'arécaïne et l'arécoline qui sont comparables à la nicotine pour leurs effets stimulants, coupe-faim et légèrement grisants sur le cerveau.
On trouve aussi de l'arécaïdine, de l'arécolidine, de la guracine, de la guvacoline et d'autres alcaloïdes non encore étudiés.


Utilisation
La poudre de noix d'arec entre dans la composition des cachous.
La poudre de noix d'arec entre dans la composition de dentifrices traditionnels car on lui attribue la qualité de prévenir l'apparition des caries.
Elle peut aussi servir de vermifuge sous forme de comprimés ou d'infusion.


Préparation du nom de bétel
Si mâcher du bétel pour ses propriétés stimulantes fait partie intégrante de beaucoup de cultures asiatiques, les techniques de préparation présentent des différences régionales.

La noix d'arec est soit émincée soit râpée, souvent parfumée par des épices puis mélangée avec de la chaux (oxyde de calcium) et parfois du tabac. Le tout est habituellement enveloppée dans une feuille de Piper betle et prend le nom de bétel.
La chaux agit comme catalyseur, et l'arec contient l'alcaloïde arécoline qui favorise la salivation, la salive devenant teintée de rouge. Le bétel a aussi une forte action colorante sur les dents.
Typiquement, après une vingtaine de minutes de mastication, ce qui reste de la chique est recraché.


Conséquences sur la santé
L'usage abusif peut amener une dépendance.

Des études récentes font apparaître une relation forte entre la consommation de bétel aromatisé ou non au tabac et l'apparition de cancers de la bouche.


Culture
La culture sous serre (chauffée l'hiver) est fortement conseillée, car ce palmier ne résiste pas sous les 13/15°C. La germination doit se faire dans une terre sabloneuse, humide et chaude. L'arrosage doit être fréquent, la terre ne doit pas sécher entre les arrosages. La germination peut être très longue, une scarification peut être necessaire pour la faciliter. Une fois établit le palmier est très long à se developper, il atteint sa maturité en 10 ans au moins. Il a besoin d'une exposition assez ombragée même si il peut s'adapter progressivement à plus de lumière.

Les fruits doivent être recoltés mûrs, puis vidés de leur chair. Un palmier mûr produit 250 noix par an.


[Source] Wikipedia & Lucid-state

ASheS
Pilier
Pilier

Messages : 343
Date d'inscription : 01/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum