Ricinus communis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ricinus communis

Message  ASheS le Mar 9 Sep - 14:37

Propriétés : les graines contiennent des substances laxatives et purgatives.

Indications : on a observé des cas mortels d'empoisonnement après absorption de quelques graines dans l'absurde tentative de se purger (10 graines suffisent à provoquer la mort d'un homme et trois ou quatre, celle d'un enfant). Même le tourteau qui reste après l'extraction de l'huile ne peut être utilisé pour l'alimentation des animaux.
L'albumine précitée présente des affinités de comportement avec les toxines élaborées par les bactéries. En effet, si on l'emploie en doses croissantes chez les animaux elle provoque une immunité efficace même en présence de doses massives et le sérum de leur sang peut être employé pour soigner les empoisonnements dus à l'ingestion de graines de ricin.

Historique : la culture de cette plante considérée utile depuis un temps immémorial a recouvert presque toute la terre et l'huile en était jadis employée pour l'illumination.

Parties utilisées : les graines d'où l'on extrait une huile.

Période de récolte : en automne, à maturation terminée.

Conservation : on conserve les graines en sacs, mais pour de brèves périodes car elles sont susceptibles de rancir.

Mode d'emploi : ce sont les graines qui contiennent la partie active du ricin, et seule est employée l'huile que l'on en extrait.
L'amande des graines en question contient une remarquable quantité d'huile fixe (40-45 %) très grasse que l'on associe souvent aux plus désagréables souvenirs de l'enfance. L'enveloppe des graines contient une albumine et un alcaloïde violemment toxique (à comparer àla strychnine).

ASheS
Pilier
Pilier

Messages : 343
Date d'inscription : 01/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum