Art-thérapie

Aller en bas

Art-thérapie

Message  ASheS le Mer 3 Sep - 4:13

La méthode Le principe de l'art-thérapie est de décomposer l’ensemble des mécanismes (psychiques, physiques et sociaux) en jeu dans l’activité artistique afin de les utiliser pour le soin ou l’aide sociale avec l'objectif d'améliorer la qualité de vie.

L’art-thérapeute envisage le patient dans une globalité, sur les plans physiques, psychiques et sociaux. Il n’interpréte pas l’œuvre et ne travaille pas sur la charge symbolique des actes du patient.L’art-thérapeute travaille le plus souvent avec une équipe pluridisciplinaire en élaborant un protocole thérapeutique adapté à chaque patient, en fonction des objectifs fixés.

L’art-thérapeute croit aux effets intrinsèques de l’art et du potentiel de l'activité artistique. Sa connaissance de l’activité artistique et de la pathologie du patient lui permet d’adapter son activité au patient. Le choix de la technique artistique se fait principalement par le patient, sur proposition de l’art-thérapeute, en fonction de la sensibilité et des goûts du patient. L’art-thérapeute accompagne le patient dans le cheminement artistique, de la contemplation d’œuvres d’art, à la pratique, dans le plaisir d’une activité à but esthétique.


Les indications de l'Art-thérapie
L'art-thérapie peut bénéficier à des patients atteints de psychopathologies, de maladies physiques, de lésions cérébrales, d'handicap moteur, d'exclusion sociale, de troubles de communication et d'expression, de troubles relationnels...

L'art-thérapeute peut donc intervenir dans diverses structures: Hôpitaux, hôpitaux psychiatriques, unités de soins palliatifs, centre de rééducation fonctionnelle et neurologique, foyers de l'enfance, centres de psychothérapie, prisons, association d'aide à la réinsertion, etc.


Transformation de soi et création
Selon l'art-thérapie, la thérapie ajoute à l'art le projet de transformation de soi-même. L'art ajoute à la thérapie l'ambition de figurer de façon énigmatique les grands thèmes de la condition humaine.

La création - acte et résultat - pourrait permettre la transformation profonde du sujet créateur. Derrière les différences personnelles et culturelles, elle mettrait au jour les conditions de l'acte créateur et de la production créative, de percevoir les spécificités des médias utilisés et de comprendre leurs impacts.

Face aux créations spontanées de la personne (symptômes, troubles du comportement, marginalisation, rêves, souvenirs) l'art-thérapie, plutôt que de procéder à une analyse comme en psychothérapie traditionnelle propose la création d'autres formes complexes:

musique (musicothérapie),
écriture: Écrire peut être un loisir mais également une pulsion, une sorte d’obligation vis-à-vis de soi, une forme de libération et de canalisation de l’instinct de vie. Que ce fait soit autobiographique, romanesque, journalistique, théâtral, l'écriture accompagnée peut aider à mettre en forme cette puissance et cette expressivité.
improvisation théâtrale,
conte,
clown,
La peinture: il est des choses qui ne se parlent pas, ne s’écrivent pas, ne se jouent pas, il est des moments où le silence est roi et l’envie de créer toujours puissamment présente, puissamment là.
L’expression picturale, par des moyens simples et quasiment primitifs, permettrait un passage direct de l’émotion au montré, de la pensée au geste, de l’œil à la toile. Que l’on soit attiré par les couleurs, les formes, l’abstrait, le réalisme ou le figuratif, la peinture serait un moyen plus sûr d’aller vers ce qui sous-tend notre être, la création. Au moment où il n’y a pas d’interlocuteur, où la pulsion est là, le couteau et le pinceau deviendraient alors des moyens puissants, authentiques, démonstratifs, d’un savoir faire qui se met en œuvre vite, et peut être donné à voir sans qu’il soit besoin d’explication.


Expression théâtrale
Dans la perspective de l'art-thérapie, jouer n’est pas qu’un jeu, c’est aussi une manière de faire apparaitre "qui je suis", "ce que je peux faire", "ce que je peux être". Par les subtils déplacements qu’elle permet, et quelle que soit sa forme, classique, moderne ou d’avant-garde, l’expression théâtrale pourrait être le support de nos non-dits, de notre force de création. Des mécanismes subtils permettraient à la fois la libération des énergies trop longtemps contenues et leur valorisation dans un ici et un maintenant.

Un bon exemple de thérapie par l'expression théâtrale est le psychodrame dont le but même est de réussir à mettre en scène, et donc en acte, des affects souvent douloureux et parfois inaceptables par la société e/ou par soi même. L'art-thérapie consiste en un accompagnement de ces créations dans un parcours symbolique au service du développement de la personne vers un aller-mieux et un être davantage.

Symbolique: Certaine approches de l'art-thérapie reprennent l'approche du psychnalyste Jung qui a largement exploré la dimension symbolique qui parle directement à l'inconscient (De manière différente selon la culture et les signification de tel ou tel symbole dans telle ou telle culture) et des archetypes qui nous relient à l'inconscient collectif.


Bibliographie sommaire
Jean-Pierre Klein, L'art-thérapie, éd. PUF, coll. Que sais-je ?, no 3137 (ISBN 2130554393)
revue Art et Thérapie (depuis 1981) : 2, levée des Grouëts, 41000 Blois
P.Moron, J-L Sudres, G.Roux :"Créativité et art-thérapie en psychiatrie" édition Masson

[Source] Wikipedia.org

ASheS
Pilier
Pilier

Messages : 343
Date d'inscription : 01/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum